Le décalogue

KT

Premier point fondamental

Les dix commandements

Tels qu'un père de famille doit les présenter et les enseigner avec simplicité à ses enfants et à ses serviteurs.

Je suis l'Eternel ton Dieu. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face.
Tu ne prendras point le nom de l'Eternel ton Dieu en vain, car l'Eternel ne laissera pas impuni celui qui aura pris son nom en vain.
Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier.
Honore ton père et ta mère, afin que tu sois heureux, et que tu vives longtemps sur la terre.
Tu ne tueras point.
Tu ne commettras point d'adultère.
Tu ne déroberas point.
Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.
Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain.
Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.
Le Premier commandement

Je suis l'Eternel ton Dieu. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu par-dessus toutes choses et mettre en Lui seul notre entière confiance.

Ps. 111, 10 La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse. Ceux qui s'y adonnent sont vraiment sages.
Prov. 3, 5 Confie-toi en l'Eternel de tout ton cœur et ne t'appuie pas sur ta prudence.

Le Deuxième commandement

Tu ne prendras point le nom de l'Eternel ton Dieu en vain, car l'Eternel ne laissera pas impuni celui qui aura pris son nom en vain.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne pas profaner son nom par jurements, blasphèmes, sortilèges, mensonges, hypocrisie ; mais de le prononcer avec respect pour l'invoquer, l'adorer et lui rendre grâces.

Matth. 7, 21 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur ! Seigneur ! qui entreront dans le royaume des cieux, mais ceux-là seulement qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Matth. 5, 37 Que votre parole soit : oui, oui, non, non ; ce qu'on dit de plus vient du malin.
Ps. 50, 15 Invoque-moi au jour de ta détresse, je te délivrerai et tu me glorifieras.


Le Troisième commandement

Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne mépriser ni la prédication, ni sa Parole, mais d'avoir pour sa parole un saint respect et de prendre plaisir à l'entendre et à l'étudier.

1. Tim. 4, 5 Tout est sanctifié par la Parole de Dieu et par la prière.
Marc 2, 27 Le Sabbat a été fait pour l'homme et non pas l'homme pour le sabbat.
Matth. 4, 4 L'homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Le Quatrième commandement

Honore ton père et ta mère, afin que tu sois heureux, et que tu vives longtemps sur la terre.


Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne pas mépriser ou irriter nos parents et nos supérieurs, mais de les honorer, de les servir, de leur obéir, de les aimer et de les estimer.

Eph. 6, 1 Enfants, obéissez à vos pères et à vos mères selon le Seigneur, car cela est juste.
Prov. 20, 20 Si quelqu'un maudit son père ou sa mère, sa lampe s'éteindra au milieu des ténèbres.
Lévit. 19, 32 Lève-toi devant les cheveux blancs, honore le vieillard et crains ton Dieu.

Le Cinquième commandement

Tu ne tueras point.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne pas porter atteinte à la vie ou à la santé de notre prochain, mais de le secourir et de l'assister dans le péril et dans le besoin.

1. Jean 3, 15 Quiconque hait son frère est meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui.


Le Sixième commandement

Tu ne commettras point d'adultère.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin d'être chastes et pudiques dans nos pensées, dans nos paroles et dans nos actions et nous porter, dans le mariage, une estime et une affection mutuelles.

1. Cor. 6, 19-20 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit, qui est en vous et qui vous a été donné de Dieu, et que vous n'êtes point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix ; glorifiez donc Dieu dans votre corps.
Matth. 5, 8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu.


Le Septième commandement

Tu ne déroberas point.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne pas prendre ou nous approprier par des voies injustes l'argent ou les autres biens de notre prochain, mais de l'aider à conserver ce qu'il possède et à augmenter son bien-être.

Eph. 4, 28 Que celui qui dérobait ne dérobe plus, mais qu'il s'occupe plutôt à travailler de ses mains à de bonnes choses, afin qu'il ait de quoi donner à celui qui est dans le besoin.
2. Thess. 3, 10 Si quelqu'un ne veut pas travailler, il ne doit pas non plus manger.

Le Huitième commandement

Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.


Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne point mentir à notre prochain, ni le trahir, le calomnier ou le diffamer, mais de l'excuser, de dire du bien de lui et de tourner tout à son avantage.

Luc 6, 37 Ne jugez point et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point et vous ne serez point condamnés ; pardonnez et l'on vous pardonnera.
Eph. 4, 25 Ainsi donc que chacun de vous, renonçant au mensonge, parle avec vérité à son prochain, car nous sommes membres les uns des autres.


Le Neuvième commandement

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain.

Quel est le sens de ces paroles ?
Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne pas désirer l'héritage ou la maison de notre prochain, ni de chercher à les obtenir par ruse ou avec une apparence de droit, mais de nous employer à lui en assurer la possession.

Matth. 15, 19 C'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes.
Col. 3, 1-2 Cherchez les choses d'en haut où le Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d'en haut et non à celles de la terre.
Jacques 1, 14 Chacun est tenté, quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.

Le Dixième commandement

Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.

Quel est le sens de ces paroles ?

Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne point détourner, détacher ou enlever la femme, les domestiques ou le bétail de notre prochain, mais de faire en sorte qu'ils demeurent avec lui et s'acquittent fidèlement de leurs devoirs.
Que dit Dieu de tous ces commandements ?

Je suis l'Eternel ton Dieu, le Dieu fort et jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'à mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

Dieu menace de ses châtiments quiconque transgresse sa loi ; c'est pourquoi nous devons craindre sa colère et nous abstenir de tout ce qui est contraire à ses commandements. D'autre part, il promet sa grâce et sa bénédiction à quiconque observe sa loi ; c'est pourquoi nous devons l'aimer, nous confier en lui et faire de bon cœur tout ce qu'il nous ordonne.

Deut. 11, 26-28 Regardez, je mets devant vous aujourd'hui la bénédiction et la malédiction ; la bénédiction si vous obéissez aux commandements de l'Eternel votre Dieu, que je vous prescris aujourd'hui ; la malédiction si vous n'obéissez point aux commandements de l'Eternel votre Dieu et si vous vous détournez de la voie que je vous prescris.
Jean 1, 8 Si nous disons que nous n'avons point de péchés, nous nous séduisons nous-mêmes et la vérité n'est point en nous.